Bruxelles, 17 novembre, La belle verte

en présence de Youth for Climate Change, de Grands-Parents pour le Climat et de la marraine du festival.

 

La belle verte

Sur la planète Belle Verte, tout n’est qu’harmonie, luxe, calme et volupté. Les diverses tribus familiales consacrent leurs matinées aux jeux du corps et de l’esprit, leurs après-midi aux récoltes, leurs soirées aux concerts de silence. Une fois par an, en haut d’une montagne, elles se retrouvent, échangent leurs productions et se téléportent sur d’autres planètes pour y recueillir les dernières nouvelles. La Terre n’a pas bonne presse. Personne n’y est allé depuis 200 ans. Mila, finalement, se sacrifie. Elle découvre un monde effarant et entreprend, par télépathie, de rehausser le niveau moral de certains habitants de cette triste planète… ( Télérama )

Film de Coline Serreau – 1996, avec Coline Serreau, Vincent Lindon, Marion Cotillard
Lire aussi l’article de France Inter.

Comment les habitants d’ une autre planète verraient notre société et ses incohérences? Le film permet de prendre du recul par rapport à notre conditionnement, en portant un regard universel sur ce qui constitue notre quotidien et nos repères. Le tout avec humour et bonne humeur!

Jean Francis – AlloCiné – Juin 2015

 

  • Dimanche 17 novembre, 15h00
  • Durée du film : 99 minutes, V.O. FR, à partir de 10 ans.
  • Prix d’entrée : 5,00 euro – prix plein, 3,50 euro étudiant – seniors- allocataires sociaux, 1,25 euro – Art.27.
    > Réservation par internet – prévente : 4,50 euro – prix plein,
    3,00 euro étudiant – seniors – allocataires sociaux.
  • Centre culturel Jacques Franck
    Chaussée de Waterloo, 94 – 1060 St-Gilles
 

 

Auteur de l’article : ffi2019